Ils ont changé de point de vue

| Association des paralysés de France | 14 May 2015


Voir la ville conquérante, ses chantiers, son effervescence, depuis le bord de rive du petit village de Trentemoult…

Prendre le temps de découvrir le paysage sauvage de la Loire au rythme lent d’une péniche…

Ou s’étourdir de vitesse à bord d’un kart sillonnant un circuit dans le bocage vendéen…

La délégation APF de Loire Atlantique a réussi son pari : offrir la possibilité à ceux qui ne partent pas en vacances d’aller à la rencontre de nouveaux horizons. Pour cela, pas besoin d’aller loin en effet, il suffit de changer de point de vue.

De regarder différemment la ville qu’on aime, le fleuve qu’on croit connaître et qui pourtant tous les jours change.

Et cette sensation de vitesse, à bord d’un kart adapté, cette grisante sensation de glisser sur le sol…

Oui, depuis la rive, depuis le fleuve et presque couché au sol, les 80 bénéficiaires de l’opération « 1 euro = 1 kilomètre d’évasion » ont changé de point de vue.