Je ne pensais pas que c’était possible

| Association des paralysés de France | 14 Jun 2015


Je ne pensais pas que c’était possible

« J’ai un souvenir qui m’émeut toujours beaucoup, raconte Collette. En l’espace de 10 jours, nous avons monté une pièce de théâtre. Les vacanciers en situation de handicap ont écrit la pièce et nous l’avons jouée ensemble.

Je ne pensais pas que c’était possible pour des personnes non valides, même pour des valides, de se donner un tel défi…et de l’atteindre. »

Jean aussi a su relever le défi. « J’ai un souvenir fabuleux dans la vallée de la Chartreuse. Je ne voulais pas faire une descente en parapente. C’est un de mes vacanciers, qui était courageux, téméraire, qui m’a dit « Jean, vas-y défonce toi ! » et c’est grâce à lui si j’ai pu surpasser ma peur. »

Les bénévoles qui accompagnent les personnes en situation de handicap dans leur évasion, ne reviennent jamais comme ils sont partis. Et souvent ils veulent à nouveau partir.