C'est plus qu'un métier, c'est une passion

| Association des paralysés de France | 23 Nov 2015


Engagée en service civique à la Délégation de Nice pour une durée de 8 mois, Marine, 21 ans, s’est découverte une passion.

« J’ai connu l’Association des Paralysés de France en faisant mon stage de deuxième année de BTS Economie sociale et familiale au service d’accompagnement à la vie sociale de Nice. La structure m’a plu et je me suis engagée en tant que bénévole.

Ses premières craintes dépassées -« Je craignais que la personne pense qu’elle me fait pitié ou de ne pas savoir quel comportement adopter face au handicap »- Marine multiplie les sorties, au cinéma, au ski. » Aujourd’hui c’est avec un statut de service civique que Marine continue l’aventure.

« Pour moi ce n’est pas un métier, c’est une passion » s’enthousiasme la jeune femme qui sait l’importance des sorties, des activités pour briser la solitude.

A l’instar de l’engagement de Marine, 25 000 bénévoles de l’APF animent des activités essentielles à l’équilibre et l’épanouissement personnels et pour la participation à la vie sociale des personnes en situation de handicap.

Théâtre forum à la délégation de Haute Garonne sous la houlette de Sophie, groupe de parole de parents dont un enfant est handicapé, avec Céline à Paris, atelier créatif dans le Pas de Calais…ces activités de l’APF brisent l’isolement, le repli sur soi.

Les délégations départementales de l’APF sont le lieu du lien social retrouvé et du vivre ensemble.