Des regards chargés de préjugés.
Des marches d'escalier infranchissables en fauteuil roulant.
Un porte-monnaie presque vide...
Pour toutes ces raisons, plus de 360 000 personnes en situation de handicap sont isolées, exclues de toute vie sociale.
En contribuant à l'organisation d'une fête de Noël, votre don permet à quelques personnes dans votre département de vivre un moment de joie avec nos bénévoles.
En participant à la mise en place d'un atelier artistique, vous permettez à un groupe de partager le plaisir de créer et de sortir de leur isolement.
En participant à l'achat d'un véhicule adapté, votre soutien permet à nos bénévoles d'aller chercher des personnes isolées, qui sans cela ne pourraient pas participer aux activités proposées.

360 000 personnes
handicapées dans
l'isolement le
plus complet

Avec un taux de chômage de 20%, les personnes en situation de handicap sont 1 million à vivre sous le seuil de pauvreté (993 euros par mois).

Exclues du travail et très souvent sans ressources, ces personnes n’ont pas les moyens de sortir, de faire des rencontres, de s’épanouir. Quand bien même elles le souhaiteraient, l’inaccessibilité des transports, des commerces, leur ôterait cet espoir.

Sans compter les regards parfois chargés de préjugés, le manque de considération et de bienveillance à l’égard des personnes en situation de handicap et qui les poussent, malheureusement, à se replier sur elles-mêmes.

Pourtant, vivre « comme tout le monde », choisir librement son mode de vie, être acteur de la société : c'est tout simplement ce que désirent ces personnes ainsi que leurs proches et leurs familles.

Depuis plus de 80 ans, l’APF fédère ses membres, ses bénévoles, ses donateurs, les professionnels, pour rompre l’isolement des personnes handicapées.

Avec l’APF, mobilisez-vous pour construire une société ouverte à toutes et à tous, une société où nous sommes tous solidaires contre l’isolement.

GAËL

bénévole à l'APF a fait
une grande découverte

Bernard

Il y a 5 ans, ayant fini mes études aux Beaux-Arts, j’ai souhaité m’investir aux côtés de l’APF en participant à l’animation d’une structure d’accueil. Et grâce à une personne en particulier, j’ai fait une grande découverte.

On m’avait parlé de Martine, une personne en situation de handicap qui ne sortait jamais de chez ses parents, qui était complètement enfermée sur elle-même. J’ai réussi à la faire venir à mon atelier de peinture. Assez vite, je me suis rendu compte…

On m’avait parlé de Martine, une personne en situation de handicap qui ne sortait jamais de chez ses parents, qui était complètement enfermée sur elle-même. J’ai réussi à la faire venir à mon atelier de peinture. Assez vite, je me suis rendu compte que Martine se limitait à son handicap. Elle n’osait même plus rêver de ce qu’elle voulait faire, encore moins le dire.

Et moi qui pensais ne faire que de l’animation, j’ai découvert que j’avais une mission bien plus grande : aider Martine à dépasser ses limites, l’aider à accepter ses envies et à les réaliser. En l’occurrence elle voulait faire de la danse. Je l’ai orientée vers une association où elle va maintenant une à deux fois par semaine et elle n’a plus besoin de moi.
Aujourd’hui, elle danse et en dansant elle s’exprime à nouveau.

Lire la suite

HERVÉ

donateur à l'APF, "parce qu'ils
mouillent la chemise"

Hervé

Bien sûr, il y a la cause. Je trouve anormal que les personnes en situation de handicap subissent en plus la précarité et son corollaire l’exclusion.
Mais si je donne à l’APF en particulier, c’est parce qu’ils mouillent la chemise.

C’est bien beau de s’indigner de cette situation inadmissible qui fait qu’en France les personnes en situation de handicap vivent, pour beaucoup…

C’est bien beau de s’indigner de cette situation inadmissible qui fait qu’en France les personnes en situation de handicap vivent, pour beaucoup, sous le seuil de pauvreté et soient complètement exclues de la société.

Mais une fois qu’on a dit ça, encore faut-il agir et agir bien. Moi, je donne depuis plusieurs années à l’APF parce que je les vois se battre : pour l’accessibilité des transports, des bâtiments et cette loi de 2005 qui tarde à prendre effets, pour la revalorisation de l’Allocation Adulte Handicapé, qui reste toujours sous le seuil de pauvreté, contre l’exclusion, l’isolement et le rejet dont elles sont si souvent victimes. Ils sont sur tous les fronts et surtout ils agissent au niveau local.

Qui s’occupe concrètement des personnes en situation de handicap, qui va les chercher, chez elles, pour leur offrir un peu d’air, pour leur parler, pour les écouter ? Vous en connaissez beaucoup, vous, des associations qui savent aussi bien se battre dans les couloirs des ministères pour faire bouger les choses que jouer au scrabble ou organiser une excursion à la plage ?

Lire la suite

CHRISTELLE

en situation de handicap,
a retrouvé la joie de vivre

Christelle

Il y a 5 ans, ayant pris ma retraite, j’ai souhaité m’investir aux côtés de l’APF en participant à l’animation d’une structure d’accueil. Et grâce à une personne en particulier, j’ai fait une grande découverte.

Pour moi, le repli a pris du temps. Au début, j’avais encore un peu de famille.
Ils habitaient loin et je ne les voyais…

Pour moi, le repli a pris du temps. Au début, j’avais encore un peu de famille.
Ils habitaient loin et je ne les voyais qu’une fois l’an. Petit à petit, plus personne n’est venu me voir. Mon voisin me fait quelques courses mais avec sa vie, ses enfants, il ne peut jamais rester bien longtemps.

Avec un peu d’argent, j’aurais pu peut-être trouver un autre logement, au rez-de-chaussée, sortir, me balader. Mais je touche 630 euros par mois, alors avec ça… Et puis un jour j’ai appris que l’APF organisait une sortie à la plage et je me suis débrouillée pour les contacter. Cette sortie, je m’en souviens bien : j’ai toujours été bavarde et je pensais que je ne pourrais plus parler. Et pourtant, c’est revenu tout seul.

Et nous avons ri parce qu’un bénévole n’arrêtait pas de faire le pitre. Je ne me suis rendue compte que je ne serai plus jamais seule..

Lire la suite

Nous approchons de Noël, ce moment si particulier où la joie de se retrouver est aussi, pour des milliers de personnes en situation de handicap et isolées, un moment où la solitude se fait encore plus ressentir.

En faisant un don à l’APF, vous nous aidez à renforcer nos actions pour être AVEC tous ceux qui ont besoin de nous.

Votre don de solidarité est un geste concret pour construire une société
ouverte à toutes et à tous, handicap ou pas.

L’APF agit localement au plus près des personnes en situation de handicap.
Avec votre don, chaque délégation pourra organiser ses actions
en fonction des besoins et des souhaits de ses adhérents.

75€

soit XX euros
après déduction fiscale

Pour contribuer par exemple à l’organisation de fêtes de Noël et du Nouvel an, pour que des personnes seules puissent elles aussi être entourées et partager des moments de joie.

JE DONNE

100€

soit XX euros
après déduction fiscale

Vous contribuez, par exemple, à acheter du matériel pour les ateliers artistiques et informatiques : de la peinture, du papier, des ordinateurs pour que chacun reprenne le goût de s’exprimer, de rompre son isolement.

JE DONNE

150€

soit XX euros
après déduction fiscale

Pour contribuer par exemple à l’achat d’un véhicule adapté qui permettra aux bénévoles d’aller chercher et de ramener les personnes en situation de handicap aux diverses activités proposées par l’APF.

JE DONNE

La déduction fiscale de 66% du montant
de votre don vous permet de donner plus à l’APF.

Et plus, c’est plus de moyens pour que les personnes en situation de handicap ne soient plus exclues de notre société.

© JEROME DEYA

DEVENEZ
BÉNÉVOLE

En cette période de fin d’année, nous faisons appel à vous pour nous aider à poursuivre notre combat.

Cependant tout au long de l’année, nous avons aussi besoin de bénévoles pour donner vie à notre projet associatif. Si vous avez quelques heures par semaine ou par mois à consacrer à des personnes en situation de handicap, n’hésitez pas et découvrez nos offres de bénévolat !

Découvrez nos offres bénévolat

RESTEZ CONNECTÉS
www.apf.asso.fr | Partager sur facebook et twitter